« Les Courants fourbes du lac Tai », polar écologique de Qiu Xiaolong

La pollution aux algues vertes ne favorise pas le développement du tourisme. Ce qui est vrai pour certaines plages bretonnes, l’est aussi pour le lac Tai. A une heure de train de Shanghai, il est peu probable qu’il figure dans les excursions proposées aux visiteurs de l’Exposition universelle. C’est ce que nous raconte le dernier roman de Qiu Xiaolong, le maître du polar chinois

Lire l’article sur Rue89

Lire la suite