Mo Yan, « Grenouilles » et le contrôle des naissances.

Mo Yan à Paris, le 23 juin 2009 (Pierre Haski/Rue89).Mo Yan est probablement le plus grand écrivain vivant de nationalité chinoise. Son dernier roman, « Grenouilles », est consacré à sa tante de 77 ans qui a aidé à le mettre au monde – comme 9 983 autres bébés – et qui, mi-ange mi-démon, a été aussi la responsable locale de la politique de contrôle des naissances. A ce titre, elle a pratiqué des milliers d’avortements. Lire la suite

Lire la suite