Lao She à Londres, un romancier et le « péril jaune ».

Lao She (1899-1966) est un de mes écrivains préférés, c’est pourquoi je n’ai pas trop attendu pour lire « Lao She in London » (1) de Anne Witchard, maître de conférence au Département Anglais de l’université de Westminster. Un bon livre qui apprend peu sur Lao She mais beaucoup sur l’influence de la Chine sur les avant-garde londoniennes de l’époque et surtout sur l’obsession du « péril jaune ».

Londres, une étape importante:

Lao She, né dans une famille … Lire la suite