Yiyun Li: de la difficulté de vivre avec la mémoire de Tiananmen.

Yiyun Li à Paris photo B. Mialaret

Yiyun Li à Paris
photo B. Mialaret

Le talent de Yiyun Li est maintenant largement reconnu ; en quelques années, elle est devenue une auteure de premier plan. Son dernier roman, « Plus doux que la solitude » (éd. Belfond, septembre 2015), partagé entre la Chine et les Etats-Unis, nous montre les difficultés d’un groupe d’amis à vivre avec leur passé.

Nous avons pu la rencontrer lors de son passage à Paris où elle participe au Festival des … Lire la suite