Pour Xinran, les générations d’enfants uniques sont un handicap en Chine.

Xinran9Depuis le 1er janvier, la politique de l’enfant unique a pris fin en Chine, une décision aux conséquences démographiques et économiques considérables.

Mais le livre de l’écrivaine chinoise Xinran, « L’Enfant unique » (éd. Philippe Picquier, janvier 2016), s’attache d’abord à l’impact de cette génération d’enfants sur les valeurs culturelles de la famille et sur la manière dont ils mènent leur vie. Lire la suite sur Rue89.

Lire la suite