L’écrivain Mo Yan, de la dictature du Parti à celle du marché

L’écrivain chinois Mo Yan passe une semaine en France pour parler de ses livres et de son nouveau roman qui sortira fin Août. Rencontre avec Rue89 -venu en force, avec Bertrand Mialaret, chroniqueur sur la littérature chinoise, et Pierre Haski qui l’avait rencontré à Pékin. Un échange rendu possible par la traductrice de nombreux livres de Mo Yan, Chantal Chen Andro.

    Lire l’article sur Rue89

Lire la suite

« La fabrique des femmes », portrait des artisans du miracle chinois

« La fabrique des femmes », le livre d’une journaliste américaine d’origine chinoise, Leslie Chang, qui vient d’être tradut, est une enquête sur le travail en usine, le développement professionnel et personnel de plusieurs jeunes filles que l’auteur a suivies dans l’extraordinaire dynamisme économique de la ville de Dongguan, dans le sud de la Chine.

  Lire l’article sur Rue89

Lire la suite

Après deux romans interdits, un livre primé du Chinois Yan Lianke

Les éditions Philippe Picquier viennent de publier un troisième livre de Yan Lianke, « Les Jours, les mois, les années ». Ses ouvrages précédents « Servir le peuple » et « Le Rêve du village des Ding », publiés en Chine en 2005, avaient été interdits ; le dernier a par contre reçu le prix Lu Xun, l’un des prix littéraires les plus prestigieux (nommé d’après l’un des grands auteurs du XXe siècle Lu Xun

Lire l’article sur Rue89

Lire la suite

Un écrivain chinois peut-il devenir millionnaire ?

Peut-on devenir millionnaire quand on est écrivain en Chine ? Les romanciers, que le Parti Communiste chinois s’efforce avec un certain succès de contrôler, vivent certes mieux qu’à l’époque de l’Union des Ecrivains. La pression du marché est ambivalente, elle peut renforcer mais aussi atténuer le contrôle du « politiquement correct ».

Lire l’article sur Rue89

Chi Li, romancière chinoise de la concision

Huit romans de la romancière chinoise Chi Li ont été traduits en Français. Le dernier et l’un des plus singuliers, « Les sentinelles des blés », est publié cette semaine.

Un bon écrivain que, depuis dix ans, plusieurs traducteurs s’efforcent de faire apprécier aux lecteurs français. C’est une tâche de longue haleine qu’il convient de saluer car, en Anglais, pas une ligne n’est traduite.

Lire l’article sur Rue89

Lire la suite

De Pékin à San Francisco, conflits de cultures avec Li Yiyun

Dans les sorties de l’été, qui ont fait que le mois d’août n’est plus un désert cinématographique, il y a eu cette année un double cadeau : deux films de Wayne Wang, « Un millier d’années de bonnes prières » et « La princesse du Nebraska ». Moins connue que le cinéaste sino-américain, on trouve, à l’origine de ces films, Li Yiyun, une jeune auteure Chinoise qui vit à San Francisco.

Lire l’article sur Rue89

Lire la suite

Loin des JO, une balade littéraire dans les ruelles de Pékin

(De Pékin) Si vous avez malgré tout décidé d’aller cet été à Pékin, sans craindre la chaleur, l’invasion de touristes et de sportifs, ainsi que l’augmentation « olympique » des prix, vous pourrez vous échapper en allant sur les traces des grands écrivains chinois du XXe siècle, qui ont marqué l’histoire de la capitale.

Lire l’article sur Rue89

Lire la suite