Pour Shi Tiesheng, la fin d’un douloureux voyage.

L’écrivain chinois Shi Tiesheng est mort à 59 ans le dernier jour de l’année 2010. La fin d’un douloureux voyage après 38 ans dans une chaise roulante et avec trois dialyses par jour depuis 12 ans. C’est l’un des grands écrivains chinois, considéré souvent dans son pays comme l’égal des Mo Yan, Yu Hua, Yan Lianke, mais peu traduit et bien peu connu en Occident .

La souffrance peut conduire à la sérénité :

Il est Garde … Lire la suite

Les enfants sont-ils un handicap littéraire?

Comme dit Lu Xun : « Marx a quand même réussi à écrire « Le Capital » au milieu des pleurs des enfants, donc c’était un grand homme… »(1). Cette phrase m’est revenue à l’esprit en lisant les essais de Feng Zikai (2) sur lesquels je reviendrai bientôt et m’a rappelé que ce groupe d’amis de la région de Shanghaï : Feng Zikai, Zhou Ziqing et Ye Shengtao avaient tous écrit sur les enfants autour de 1925, tout comme Lu Xun Lire la suite

« Ecrits de la maison des rats » de Lao She.

Lao She est un de mes écrivains préférés, c’est dire que j’ai eu plaisir à lire ce petit livre quelque mois après la publication par le même éditeur de « La Philosophie de Lao Zhang ».

Les « Ecrits… » sont des articles de revues et de journaux, surtout de la période 1934-1939, mais avec un bon texte de 1959 sur les chats, son animal préféré. De nombreux articles autobiographiques sur sa famille, ses enfants, sa jeunesse, sa … Lire la suite

L’Allemagne ne lui porte pas chance…

pas plus que d’autres destinations hors de Chine. L’écrivain et poète Liao Yiwu n’avait pu participer en Septembre dernier à la Foire du Livre de Francfort ; il y a quelques jours, il n’a pu quitter Chengdu pour se rendre au Festival littéraire de Cologne. Bref, il n’a jamais pu sortir de Chine !

Né en 1958, il échappe de peu à la mort pendant la famine du Grand Bond en Avant, puis la Révolution Culturelle conduit … Lire la suite

Un ancien garde rouge revisite l’age d’or de l’Islam en Europe

Zhang Chengzhi vient de publier « Dans les ruines d’une éclosion : voyage dans Al- Andalus », cette Espagne musulmane qui connut une brillante civilisation du 8ème au 15ème siècle. Ce livre, qui n’est pas traduit, nous est présenté en détail par Bruce Humes (1).

Zhang, après six voyages en Andalousie, au Maroc, au Portugal, livre un ouvrage très personnel illustré de ses photos et de ses dessins; récits de ses voyages mais aussi étude des liens entre … Lire la suite

L’écrivain Yan Lianke, la piété filiale et les changements de la Chine

Invité récent du Salon du Livre de Paris : l’écrivain chinois, Yan Lianke, dont Rue89 vous a souvent parlé. Yan Lianke a 52 ans, il est né dans une famille paysanne illettrée de l’ouest de la province du Hénan. Une carrière dans l’armée lui permet d’échapper à sa vie de paysan et de faire des études universitaires. Ses livres lui apportent autant de prix littéraires que de problèmes avec la censure : trois de ses livres sont … Lire la suite

« I love dollars » : la chronique des années bling bling chinoises

Attention, provocation et talent… un recueil de courts romans, « I Love Dollars » de Zhu Wen, un écrivain chinois peu connu mais qui a eu l’honneur d’être édité par l’Université de Columbia, vient d’être traduit en Français. D’autres publications sont envisagées, même si, désormais, l’auteur se consacre surtout au cinéma

Lire l’article sur Rue89

Après deux romans interdits, un livre primé du Chinois Yan Lianke

Les éditions Philippe Picquier viennent de publier un troisième livre de Yan Lianke, « Les Jours, les mois, les années ». Ses ouvrages précédents « Servir le peuple » et « Le Rêve du village des Ding », publiés en Chine en 2005, avaient été interdits ; le dernier a par contre reçu le prix Lu Xun, l’un des prix littéraires les plus prestigieux (nommé d’après l’un des grands auteurs du XXe siècle Lu Xun

Lire l’article sur Rue89

Lire la suite

De Pékin à San Francisco, conflits de cultures avec Li Yiyun

Dans les sorties de l’été, qui ont fait que le mois d’août n’est plus un désert cinématographique, il y a eu cette année un double cadeau : deux films de Wayne Wang, « Un millier d’années de bonnes prières » et « La princesse du Nebraska ». Moins connue que le cinéaste sino-américain, on trouve, à l’origine de ces films, Li Yiyun, une jeune auteure Chinoise qui vit à San Francisco.

Lire l’article sur Rue89

Lire la suite

« Lust caution » primé à la Mostra, découvrez Eileen Chang

 « Lust caution », le film de Ang Lee, cinéaste taiwanais, bien connu pour ses films précédents (« Raison et sentiments », « Tigre et Dragons », « Le secret de Brokeback Mountain ») et qui vient d’obtenir le Lion d’Or à Venise fait beaucoup parler de lui

aux Etats Unis où il risque une interdiction aux mineurs, et en Chine où la censure demande une demi-heure de coupures….

Mais aussi auprès des lecteurs de Eileen Chang, un des plus célèbres écrivains … Lire la suite