« Crossings » de Chuang Hua, un grand livre à découvrir.

« Crossings »(1) publié en 1968 a été complètement ignoré. Réédité en 1986 avec une postface de l’universitaire Amy Ling, ce livre, partiellement autobiographique, a été considéré comme une étape essentielle du développement de la littérature sino-américaine et comme un précurseur de l’ouvrage célèbre de Maxine Hong Kingston « The woman warrior »(1975).

C’est le seul livre qu’ait écrit Stella Yang Copley (1931-2000) sous le nom de Chuang Hua. Née en Chine, sa famille se réfugie à Hong Kong … Lire la suite