Pour Xinran, les générations d’enfants uniques sont un handicap en Chine.

Xinran9Depuis le 1er janvier, la politique de l’enfant unique a pris fin en Chine, une décision aux conséquences démographiques et économiques considérables.

Mais le livre de l’écrivaine chinoise Xinran, « L’Enfant unique » (éd. Philippe Picquier, janvier 2016), s’attache d’abord à l’impact de cette génération d’enfants sur les valeurs culturelles de la famille et sur la manière dont ils mènent leur vie. Lire la suite sur Rue89.

Lire la suite

Ils parlent à Xinran: « Mémoire de Chine », la confession d’une génération.

Xinran, mémoire de Chine.Ils avaient vingt ans en 1949 lors de la victoire de Mao Zedong, ils vieillissent, leurs rangs s’éclaircissent….La romancière Xinran, dont on n’a pas oublié « Chinoises », un succès international, a confessé cette génération dans son livre « Mémoire de Chine », qui vient d’être publié en livre de poche(1).

J’ai rencontré deux fois Xinran pour une interview et j’apprécie ses efforts pour présenter de manière simple et, sans préjugés politiques, des sujets complexes. Il faut noter … Lire la suite

La romancière chinoise Xinran démonte les préjugés contre les filles

Quand un paysan chinois pauvre est affligé de six filles (des « baguettes », bien fragiles et qui ne sont que peu d’usage à leur famille), il regrettera toute sa vie de n’avoir pas engendré une « poutre », un garçon qui, lui, peut soutenir le toit familial La romancière chinoise Xinran montre que l’évolution très rapide de la Chine peut bouleverser les concepyions traditionnelles.

Lire l’article sur Rue89.

Lire la suite