Zhang Yihe, fille de « droitier », dix ans de prison et toujours poursuivie.

zhang-yihe-Une nouvelle collection de littérature chinoise, Ming Books, publiée par une société commune entre Hachette et le groupe chinois Phoenix Publishing, nous permet de découvrir trois longues nouvelles : « Madame Liu », « Madame Yang », et « Madame Zou » ; des vies de détenues dont l’auteur Zhang Yihe a partagé l’existence durant ses dix ans d’internement dans une ferme de « rééducation par le travail » dans la province du Sichuan. Lire la suite sur Rue89.

Lire la suite