Quinze ans après, le triomphe posthume d’Eileen Chang.

Morte en 1995 à Los Angeles, Eileen Chang, après un succès considérable en Chine et à Hong Kong dans les années 1940, n’est pas reconnue comme écrivain aux Etats Unis où elle a émigré et meurt à 75 ans, oubliée et complètement isolée. Quinze ans après, c’est un auteur « culte » dans le monde chinois, spécialement auprès du public féminin. Elle est maintenant considérée comme un écrivain de tout premier plan. En moins de deux ans, … Lire la suite