Eileen Chang: survivre à sa famille et à la guerre.

On a mentionné il y a quelques mois le triomphe posthume d’Eileen Chang avec le succès, quinze ans après sa mort, de trois ouvrages autobiographiques: « Little Reunion », disponible uniquement en chinois, « The Fall of the Pagoda » (1), suivi par « The Book of Change » (2), écrits en anglais.

La grande qualité de ces deux derniers livres conduit à en rendre compte de manière plus détaillée en analysant la grande variété de thèmes et d’évènements liés à … Lire la suite