La romancière chinoise Xinran démonte les préjugés contre les filles

Quand un paysan chinois pauvre est affligé de six filles (des « baguettes », bien fragiles et qui ne sont que peu d’usage à leur famille), il regrettera toute sa vie de n’avoir pas engendré une « poutre », un garçon qui, lui, peut soutenir le toit familial La romancière chinoise Xinran montre que l’évolution très rapide de la Chine peut bouleverser les concepyions traditionnelles.

Lire l’article sur Rue89.

Lire la suite