Mo Yan, peut-on être à la fois Chinois et Prix Nobel? (2)

4/ En Occident, un intérêt limité:

Mo Yan NobelLa presse en France, n’a jamais montré beaucoup d’intérêt pour la littérature chinoise. Et pourtant c’est en France que Mo Yan est le plus publié (17 livres) du fait de la passion d’un petit groupe d’éditeurs et de traducteurs.

Mo Yan était peu connu dans le monde anglophone (9 livres publiés) mais paradoxalement la presse s’est beaucoup attachée à parler de cet écrivain et souvent avec des articles de … Lire la suite

Mo Yan, peut-on être à la fois Chinois et Prix Nobel? (1).

Mo Yan NobelLe prix Nobel de littérature a été attribué pour la première fois à un romancier chinois, Mo Yan. Evènement considérable dont se sont emparés les autorités de Pékin, les médias et les dissidents chinois du monde entier. Mo Yan a été jugé en fonction non de la qualité de ses livres, mais de positions politiques affichées ou supposées. Et pourtant son œuvre témoigne de l’indépendance et des capacités critiques d’un homme qui a été au Lire la suite

Lloyd Fernando: en Malaisie, un bon roman sur les tensions d’une société multiraciale.

Llyod Fernando (1)Llyod Fernando(1926-2008) est un personnage important de la vie intellectuelle en Malaisie; professeur d’université, défenseur de la langue anglaise, juriste, romancier. Son roman le plus connu « Green is the colour » (1993) était introuvable mais a été réédité en 2012 (1) à Singapour.

C’est un bon roman, qui semble toujours assez actuel, sur les tensions dans une société multiraciale. Les émeutes raciales du 13 mai 1969 qui ont fait plusieurs centaines de morts et conduit le … Lire la suite

Qiu Xiaolong: « Dragon bleu, tigre blanc », un polar politique chinois.

Qiu Xiaolong ParisOn a souvent parlé de Qiu Xiaolong, un bon écrivain et un personnage attachant. Son dernier roman « Dragon bleu, tigre blanc » est une vraie réussite. Une enquête un peu particulière de l’inspecteur Chen Cao, car inspirée par des événements politiques récents en Chine, notamment l’affaire Bo Xilai, un « prince rouge » qui vient d’être condamné à la prison à vie. Lire la suite sur Rue89.

Lire la suite

Xiao Hong et la promotion médiatique d’une romancière morte il y a 70 ans.

Xiao Hong 3Xiao Hong est l’une des romancières les plus importantes de la littérature chinoise du 20 ème siècle. Elle est morte à Hong Kong en 1942 après une carrière littéraire de moins de dix ans qui a eu, en Chine, beaucoup de retentissement. Elle demeure très appréciée spécialement par un public féminin.

Xiao Hong et les médias de Hong Kong:

En 2012, l’anniversaire de sa mort avait déjà donné lieu à plusieurs manifestations. Une romancière connue … Lire la suite

Ils parlent à Xinran: « Mémoire de Chine », la confession d’une génération.

Xinran, mémoire de Chine.Ils avaient vingt ans en 1949 lors de la victoire de Mao Zedong, ils vieillissent, leurs rangs s’éclaircissent….La romancière Xinran, dont on n’a pas oublié « Chinoises », un succès international, a confessé cette génération dans son livre « Mémoire de Chine », qui vient d’être publié en livre de poche(1).

J’ai rencontré deux fois Xinran pour une interview et j’apprécie ses efforts pour présenter de manière simple et, sans préjugés politiques, des sujets complexes. Il faut noter … Lire la suite

Shamini Flint et Barbara Ismail: des romans policiers de Malaisie à Pékin.

Shamini Flint 6En Asie, on a lu beaucoup de romans policiers mais les maîtres étaient Conan Doyle et Agatha Christie. Les choses changent; deux romancières nous expliquent que l’Asie et tout particulièrement la Malaisie peuvent être un cadre particulièrement adapté. Shamini Flint a même vendu les droits mondiaux de ses livres à une filiale anglaise du groupe Hachette. Deux romans sont traduits en français (1) et le troisième paraîtra dans quelques jours. Son sixième roman, très réussi, … Lire la suite

Hwang Chun-ming: en littérature, Taiwan n’est pas la Chine.

Hwang-Chun-mingHwang Chun-ming est l’un des écrivains taïwanais les plus connus. Né à Taïwan, attaché à l’île, à son petit peuple, à sa langue et à sa culture, il est l’un de ceux qui ont poussé à la recherche des racines.

Le recueil de nouvelles « J’aime Mary », qui vient d’être publié en traduction française, est un témoignage de son talent. Il est rare qu’après quelques mois, on se souvienne de l’ensemble des nouvelles d’un recueil ; pour … Lire la suite

Mu Xin, un lettré chinois perdu à New York.

Mu XinMu Xin, écrivain, peintre, poète a du attendre ses 80 ans et son retour à Wuzhen, sa ville natale, pour être reconnu après vingt cinq ans passés à Queens, Forest Hills..

Wuzhen (Zhejiang), une toute petite Venise:

Une petite ville entre Hangzhou et Suzhou, bâtie sur des canaux, fière d’être le lieu de naissance du grand écrivain Mao Dun (1896-1981), mais celui-ci doit maintenant partager cette gloire avec Mu Xin. Il est né en … Lire la suite

Chen Kaige, une jeunesse pendant la Révolution Culturelle.

Chen KaigeLe cycle « Littérature et Cinéma » dont j’ai parlé il y a quelques semaines, m’a permis de découvrir un film magnifique de Chen Kaige, « Le roi des enfants » mais aussi de relire plusieurs nouvelles de A Cheng (1)et surtout un livre remarquable de Chen Kaige, « Une jeunesse chinoise » (2) qui est, à mon sens, essentiel pour « sentir » ce qu’a été la Révolution Culturelle et l’envoi des jeunes « à la campagne ».

1-« Une jeunesse chinoise », un livre à Lire la suite

Murong Xuecun et le roman cynique d’un avocat corrompu.

Murong XuecunMurong Xuecun n’a pas encore quarante ans. Il est l’un des écrivains les plus brillants d’une génération qui commence à être traduite. Ces écrivains, tout comme Han Han ou Annie Baobei, sont nés de l’internet. Il y a trois ans, je regrettais le petit nombre de traductions; on peut donc se féliciter de la publication de « Danse dans la poussière rouge », traduit par Claude Payen qui est également le traducteur de « Oublier Chengdu » publié dès … Lire la suite

Rencontre avec le romancier chinois Liu Zhenyun: la famine et la solitude

sam_0480_convertedLiu Zhenyun est en Chine l’un des écrivains les plus connus, de nombreux prix pour ses romans, un succès considérable pour plusieurs films qui en sont tirés. Il était à Paris il y a quelques jours pour présenter deux de ses livres: « Se souvenir de 1942 », un essai sur la famine dans la province du Hénan et un roman: « En un mot comme en mille », un texte sur la parole et la solitude, couronné par … Lire la suite

De l’écrit à l’écran: cinéma chinois et littérature (quatrième année)

L'hirondelle d'orPour la quatrième année, l’Institut Confucius de l’Université Paris Diderot (à la Halle aux Farines sur le campus Paris Rive Gauche) présente un cycle de 15 films. On a déjà dit à deux reprises tout le bien que l’on pensait de cette programmation.

Cette année une innovation avec cinq films d’arts martiaux tirés des grands romanciers du genre: Jin Yong, Wang Dulu, Gu Long. Une littérature souvent décriée, à mon sens à tort car … Lire la suite