Eileen Chang, écrivain culte chinoise indémodable.

Eileen Chang 4A Shanghai, en 1943, une jeune femme de 23 ans devient immensément célèbre en publiant dans un magazine populaire, une série de nouvelles élégantes, sophistiquées, tragiques, sentimentales…Une façon peut-être pour les lecteurs de l’époque de se dégager des bombardements, des milliers de victimes et de l’occupation japonaise.

C’est une star par sa beauté et son élégance naturelle. La qualité, la précision, la cruauté parfois de son écriture, font de ses nouvelles les plus beaux témoignages de … Lire la suite

Eileen Chang, son roman le plus populaire enfin traduit.

Eileen Chang 2Eileen Chang est sans doute l’un des écrivains chinois majeurs du 20ème siècle. Célèbre à 23 ans à Shanghai en 1943 pour deux nouvelles « Love in a fallen city »(1.2) et « La cangue d’or »(3). Une vie étonnante, un grand talent, un écrivain culte à Taiwan puis en Chine que le succès mondial du film de Ang Lee « Lust caution » a fait reconnaître.

Un succès qui a probablement permis d’autres publications et notamment deux romans publiés à … Lire la suite

Eileen Chang: survivre à sa famille et à la guerre.

On a mentionné il y a quelques mois le triomphe posthume d’Eileen Chang avec le succès, quinze ans après sa mort, de trois ouvrages autobiographiques: « Little Reunion », disponible uniquement en chinois, « The Fall of the Pagoda » (1), suivi par « The Book of Change » (2), écrits en anglais.

La grande qualité de ces deux derniers livres conduit à en rendre compte de manière plus détaillée en analysant la grande variété de thèmes et d’évènements liés à … Lire la suite

Quinze ans après, le triomphe posthume d’Eileen Chang.

Morte en 1995 à Los Angeles, Eileen Chang, après un succès considérable en Chine et à Hong Kong dans les années 1940, n’est pas reconnue comme écrivain aux Etats Unis où elle a émigré et meurt à 75 ans, oubliée et complètement isolée. Quinze ans après, c’est un auteur « culte » dans le monde chinois, spécialement auprès du public féminin. Elle est maintenant considérée comme un écrivain de tout premier plan. En moins de deux ans, … Lire la suite

« Lust caution » primé à la Mostra, découvrez Eileen Chang

 « Lust caution », le film de Ang Lee, cinéaste taiwanais, bien connu pour ses films précédents (« Raison et sentiments », « Tigre et Dragons », « Le secret de Brokeback Mountain ») et qui vient d’obtenir le Lion d’Or à Venise fait beaucoup parler de lui

aux Etats Unis où il risque une interdiction aux mineurs, et en Chine où la censure demande une demi-heure de coupures….

Mais aussi auprès des lecteurs de Eileen Chang, un des plus célèbres écrivains … Lire la suite