Mo Yan and tribulations of a Nobel prize in Provence

MoYanA few days ago, Mo Yan, the Chinese novelist, Nobel Prize for Literature in 2012, was in Aix en Provence and for the fourth time. Why such a loyalty? Mo Yan has not forgotten the support  provided for years by a group of academics, translators, publishers, many of whom live in Provence in the south of France.

For the last five years he had not visited France, the country which has translated and published the … Lire la suite

Mo Yan ou les tribulations d’un prix Nobel en Provence

MoYanIl y a quelques jours, Mo Yan, le romancier chinois, prix Nobel de littérature 2012, était à Aix en Provence et ce pour la quatrième fois. Pourquoi une telle fidélité ? Mo Yan n’a pas oublié le soutien que lui ont apporté pendant des années un groupe d’universitaires, de traducteurs, d’éditeurs, dont beaucoup résident en Provence.

Cinq ans qu’il n’était pas venu en France, le pays qui a traduit et édité le plus grand nombre … Lire la suite

Eileen Chang, her most popular novel finally translated.

Eileen Chang 2Eileen Chang is undoubtedly one of the major Chinese writers of the 20th century. Famous when she was only 23 years old in Shanghai in 1943 for two short stories “Love in a Fallen City” (1.2) and “The golden cangue ” (3). An amazing life, a great talent, a cult writer in Taiwan and China that the worldwide success of Ang Lee’s film “Lust caution” helped to recognize.

This success probably supported other releases including … Lire la suite

Eileen Chang, son roman le plus populaire enfin traduit.

Eileen Chang 2Eileen Chang est sans doute l’un des écrivains chinois majeurs du 20ème siècle. Célèbre à 23 ans à Shanghai en 1943 pour deux nouvelles « Love in a fallen city »(1.2) et « La cangue d’or »(3). Une vie étonnante, un grand talent, un écrivain culte à Taiwan puis en Chine que le succès mondial du film de Ang Lee « Lust caution » a fait reconnaître.

Un succès qui a probablement permis d’autres publications … Lire la suite

Mai Jia avec “Decoded”, un roman d’espionnage, une réflexion sur le génie et la folie.

Mai jia (2)La promotion médiatique sans précédent de ce roman m’a intrigué. Je lis peu les romans d’espionnage mais le fait qu’on traduise un ouvrage chinois m’a interpellé. Il manquait cependant l’environnement politique du précédent lancement à grande échelle, celui du « Totem du loup » en 2007. De plus, un auteur de romans d’espionnage qui obtient le prix Mao Dun, ce n’est pas courant…Bref suffisamment de raisons pour lire « Decoded »…et avec grand plaisir.

Les … Lire la suite

Mai Jia with “Decoded”, a spy novel and thoughts on genius and madness.

Mai jia (2)The unprecedented media promotion of this novel intrigued me. I read few espionage novels but the fact that it was translated from the Chinese raised some questions. However, the book lacked the political environment of the previous large-scale launch, that of “Wolf Totem” in 2007. In addition, an author of espionage novels who wins the Mao Dun prize is not common …In  short enough reasons to read “Decoded” … and with great pleasure.

Publishers Penguin … Lire la suite

Yiyun Li, “Kinder than solitude” or the past difficult to live with.

Yiyun Li, författare.Yiyun Li’s talent is now widely recognized; it is rare to witness such an increase in quality in such a short period of time. Her fourth book “Kinder than solitude” leads to many questions; it should be read and specially reread as this second novel has just been published in the English-speaking world (1) We have carefully followed the publications (2) by Yiyun Li: two interviews, the first one by phone six years ago was … Lire la suite

Yiyun Li, “Kinder than solitude” ou un passé difficile à vivre.

Yiyun Li, författare.Le talent de Yiyun Li est maintenant largement reconnu; il est cependant rare d’assister à une telle progression dans la qualité en quelques années. Son quatrième ouvrage « Kinder than solitude » conduit à beaucoup d’interrogations; il faut lire et surtout relire ce deuxième roman qui vient d’être publié dans le monde anglophone (1)  Nous avons suivi avec attention les publications (2) de Yiyun Li: deux interviews dont le premier par téléphone il y a Lire la suite

Yu Hua, more short stories and a novel.

Yu Hua photoYu Hua is best known for his novels, including “To live”, translated in 2003, and more recently “Brothers”(Anchor books, 2010). But short stories are an essential part of his work; a reasonable number has been translated, which allows to measure their importance and their evolution. That is why we welcome the recent release of “Boy in the twilight”, a collection of thirteen short stories, written between 1993 and 1998, translated into English by Allan … Lire la suite

Yu Hua, des nouvelles et un nouveau roman.

Yu Hua photoYu Hua est surtout connu pour ses romans, notamment « Vivre », traduit en français en 1994, et plus récemment « Brothers » (Actes Sud, 2008). Mais les nouvelles sont une part essentielle de son œuvre; un nombre suffisant a été traduit, ce qui permet d’en mesurer l’importance et l’évolution. C’est pourquoi, il faut saluer la publication récente de « Boy in the twilight », un recueil de treize nouvelles, écrites entre 1993 et 1998, … Lire la suite

Wu Ming-yi, un roman écolo sur la pollution et le “septième continent”.

Wu Ming -yi (4)On parle depuis longtemps de continents de déchets de plastique flottant sur les océans. Ces détritus sont concentrés dans des zones où convergent différents courants marins. Depuis 1997, plusieurs expéditions scientifiques ont repéré une zone de plusieurs millions de km2 dans l’océan Pacifique à 1000 km au nord de Hawaii (1); les poubelles de notre société de consommation…

C’est une île de déchets de plastique qui est l’un des thèmes majeurs d’un bon roman « … Lire la suite

Wu Ming-yi, an ecological novel on pollution and the”seventh continent”.

Wu Ming -yi (4)It has been mentioned for a long time that huge amounts of plastic waste were floating on the oceans. This rubbish is concentrated in areas where different ocean currents converge. Since 1997, several scientific expeditions have identified an area of several million km2 in the Pacific Ocean 1000 km north of Hawaii (1); the dustbin of our consumer society …

An island of plastic waste is one of the major themes of a pleasant novel … Lire la suite

Mo Yan, peut-on être à la fois Chinois et Prix Nobel ?(3)

Mo Yan Nobel7/ Littérature et censure:

Il est certain que des pressions médiatiques ne sont pas propices à des expressions nuancées; comme dit Mo Yan: « j’ai eu le sentiment que la personne visée n’avait rien à voir avec moi ». Néanmoins, ses commentaires sur la censure qu’il compare aux contrôles de sécurité lors de l’embarquement dans un aéroport, ont été considérés à juste titre comme pour le moins maladroits !

Comme d’autres grands écrivains chinois, Yu … Lire la suite