Cao Wenxuan, de la littérature pour enfants et …du talent.

Cao Wenxuan est professeur de littérature à l’Université de Pékin, il a publié plus de cinquante nouvelles et romans dont certains sont devenus des classiques des programmes scolaires. Il édite des revues, des anthologies et participe à la conception des programmes et des livres pour les écoles.

Il est aussi connu pour ses textes sur la littérature et il est membre du jury du prix Lu Xun. Ses textes théoriques, d’après un commentateur de Rue … Lire la suite

Alison Wong, la voix chinoise venue de Nouvelle Zélande.

La ruée vers l’or en Californie puis en Australie a généré d’importantes migrations chinoises. Moins connues sont les migrations de la région de Canton vers la « Nouvelle Montagne d’Or », la Nouvelle Zélande, qui commencèrent vers 1866. Migration limitée puisque dans les années 1890, un maximum de 5 000 Chinois (dont neuf femmes ! ) peuplaient le pays. Parmi eux, l’arrière grand père d’Alison Wong ; celle-ci avec « Les Amants Papillons » vient de publier un brillant roman sur … Lire la suite

« Change », un petit roman autobiographique de Mo Yan.

Effet de mode ou de …génération ; au cours des derniers mois sont sortis trois livres à caractère autobiographique signés par les écrivains majeurs de la Chine actuelle : Yan Lianke, Yu Hua et Mo Yan.

Yan Lianke a remporté un grand succès, qu’il ne prévoyait pas, avec « La génération de mon père » vendu à plus de trois cent mille exemplaires. Un livre sur la vie de son village et de sa famille et sur la piété … Lire la suite

Les dix mots clés de l’écrivain Yu Hua pour comprendre la Chine

Après le succès international de son roman « Brothers », Yu Hua, publie en première mondiale, en France, « La Chine en dix mots », un ensemble d’essais organisé autour de dix mots clés : des termes politiques de la Chine communiste ou des débordements capitalistes actuels, des analyses sociologiques mais aussi des textes sur le parcours de l’écrivain.

Lire l’article sur Rue89

Lire la suite

Quinze ans après, le triomphe posthume d’Eileen Chang.

Morte en 1995 à Los Angeles, Eileen Chang, après un succès considérable en Chine et à Hong Kong dans les années 1940, n’est pas reconnue comme écrivain aux Etats Unis où elle a émigré et meurt à 75 ans, oubliée et complètement isolée. Quinze ans après, c’est un auteur « culte » dans le monde chinois, spécialement auprès du public féminin. Elle est maintenant considérée comme un écrivain de tout premier plan. En moins de deux ans, … Lire la suite

Shanghaï hors des sentiers battus.

Si vous allez visiter l’Exposition Universelle, ne comptez pas trop sur les agences de voyage pour vous faire découvrir des aspects de Shanghaï moins connus que les quelques points de passage obligés. Lors des JO à Pékin, j’avais sur Rue89, proposé des « promenades littéraires » qui avaient suscité des réactions positives. N’ayant pu me rendre cette année à Shanghaï, j’ai néanmoins trouvé quelques indications intéressantes.

1- La résidence des personnalités d’avant guerre :

Le « China Daily Lire la suite

Le Salon du Livre de Hong Kong, cinq fois celui de Paris.

Le Salon du Livre de Paris a trente ans, celui de Hong Kong a fêté ses vingt ans en 2009, mais Paris enregistre 190 000 visiteurs et Hong Kong 920 000 pour une ville qui compte sept millions d’habitants.

A Hong Kong, le Salon du livre, le plus important d’Asie, est un évènement populaire, une manifestation phare qui attire quelque 90 000 touristes (1). On vient essentiellement pour acheter des livres, des romans et de … Lire la suite

Fenghuang, la plus belle petite ville de Chine?

C’est à Fenghuang, que le grand écrivain Shen Congwen (1902-1988) a passé sa jeunesse. Cette petite ville, à l’Ouest de la province du Hunan (Chine du Sud), est considérée comme un ensemble architectural unique, en cours d’inscription à la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

1/ Une zone de confrontation :

En Chine, les Han constituent 92% de la population. Cinquante six « minorités ethniques » totalisent 110 millions de personnes dont 9 millions pour l’ethnie Miao qui, … Lire la suite

Shen Congwen, un grand écrivain à redécouvrir.

Avec Lao She et Lu Xun, Shen Congwen est sans doute l’un des grands écrivains du siècle précédent, mais contrairement à ses deux contemporains, on a arrêté de le publier, il est au purgatoire

Un illustre grand père qui fut général, un père médecin militaire mais surtout absent. Miao par sa grand mère et Tujia par sa mère, Shen Congwen se dit Han mais se rêve Miao. Toute son œuvre témoigne de sa fascination pour … Lire la suite

« Génération Perdue » par Michel Bonnin.

Vingt millions de jeunes Chinois furent envoyés à la campagne pour y être rééduqués pendant la Révolution Culturelle. Cet épisode dont on parle peu en France est d’une importance majeure pour la compréhension de l’histoire et de la littérature chinoise.

« Génération perdue », le mouvement d’envoi des jeunes instruits à la campagne en Chine (1968-1980) a été publié en 2004 par les Editions de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), c’est l’ouvrage de référence … Lire la suite

« Ecrits de la maison des rats » de Lao She.

Lao She est un de mes écrivains préférés, c’est dire que j’ai eu plaisir à lire ce petit livre quelque mois après la publication par le même éditeur de « La Philosophie de Lao Zhang ».

Les « Ecrits… » sont des articles de revues et de journaux, surtout de la période 1934-1939, mais avec un bon texte de 1959 sur les chats, son animal préféré. De nombreux articles autobiographiques sur sa famille, ses enfants, sa jeunesse, sa … Lire la suite

Lectures chinoises pour l’été : une sélection de dix romans

Comme l’an dernier à pareille époque, voici un choix de dix romans chinois pour l’été, sélectionnés sur des bases assez strictes : tous doivent être édités en format de poche, récents et disponibles en librairie. On a limité à deux les romans « épais » qui font fuir certains lecteurs et concentré le choix sur des ouvrages non cités l’année dernière et des auteurs dont on a déjà parlé Lire l’article sur Rue 89

 

Lire la suite

L’Allemagne ne lui porte pas chance…

pas plus que d’autres destinations hors de Chine. L’écrivain et poète Liao Yiwu n’avait pu participer en Septembre dernier à la Foire du Livre de Francfort ; il y a quelques jours, il n’a pu quitter Chengdu pour se rendre au Festival littéraire de Cologne. Bref, il n’a jamais pu sortir de Chine !

Né en 1958, il échappe de peu à la mort pendant la famine du Grand Bond en Avant, puis la Révolution Culturelle conduit … Lire la suite