Su Tong, un grand roman, « Le dit du Loriot ».

Su Tong 6Le dernier roman de Su Tong, « Le dit du loriot » (1) vient d’être publié. Un livre remarquable qui, comme son précédent roman « La berge » (2), a été traduit avec talent par François Sastourné. Des récompenses littéraires de premier plan : le prix Man Asia 2009 pour « La berge » et surtout le neuvième prix Mao Dun en 2015 pour son dernier roman.

 

  • Des nouvelles, des romans historiques, des films :

Su Tong est l’un des écrivains … Lire la suite

Xu Xiaobin, du romanesque, un peu de sexe et parfois de bons livres.

Xu Xiaobin 6Xu Xiaobin est une écrivaine très connue en Chine, dont trois romans ont été traduits en anglais. Un style de littérature romanesque mais inséré parfois et d’assez loin dans la réalité sociale.

« Crystal Wedding », quinze ans de la vie d’un couple :

Yang Tianyi, l’héroïne est, comme le dit l’auteure, une femme, une intellectuelle assez ordinaire et l’on nous conte les quinze années (1984-1999) entre son mariage et son divorce, son histoire amoureuse entre son mari … Lire la suite

Noyelles, le cimetière oublié des travailleurs chinois de la Grande Guerre.

Noyelles 3On va commémorer le 1er juillet prochain le centième anniversaire de la bataille de la Somme. Espérons que le Brexit ne viendra pas assombrir ces célébrations. Cette bataille coûta la vie en quelques mois à un million de personnes dont 420 000 Britanniques et citoyens du Commonwealth, 30 000 morts le premier jour de la bataille… L’ampleur de cette saignée imposa de recourir à de la main d’œuvre étrangère et notamment chinoise…

 

Lire la suite

Internet, roman, études historiques, comment faire revivre la Concession Française de Shanghai?

Xiao Bai . Paris, mars 2014La Concession Française de Shanghai est un épisode passionnant de l’histoire coloniale française et du développement de Shanghai. Un roman « noir » de Xiao Bai, vient de paraître et recrée avec talent et une remarquable précision historique les turbulences de l’année 1931 dans « La Concession Française ». Le livre refermé, de nombreuses questions subsistent auxquelles peuvent répondre les études historiques mais aussi l’apport, un peu décevant, d’internet.

 

 

  • – Un roman « noir » et un roman
Lire la suite

Le cinéma de Gao Xingjian: « Le deuil de la beauté ».

Gao Xingjian 5Un film projeté lors du festival « Quartier du livre », une semaine programmée par le Conservatoire et la Mairie du Vème arrondissement de Paris. Une soirée Gao Xingjian où fut également présenté son œuvre poétique, traduite par Noël Dutrait (1), son ami, un universitaire très connu notamment pour avoir traduit les œuvres de deux prix Nobel, Gao Xingjian en 2000 et Mo Yan en 2013.

 

  • Gao Xingjian, un artiste total :

 

Deux livres l’ont … Lire la suite

Tan Twan Eng, le romancier de la sérénité d’un jardin et des chaos de la guerre.

Tan Twan Eng 3En Malaisie, dans les années 1950, un magnifique roman où Yun Ling, la seule survivante d’un camp japonais retourne dans « Le Jardin des Brumes du Soir » où elle a vécu avec Aritomo, un ancien jardinier de l’empereur du Japon. Un livre sur la sérénité et les symboles d’un jardin au milieu des chaos d’une guérilla anti-britannique et des difficultés des personnages à accepter leur histoire et leur identité.

 

Tan Twan Eng est un … Lire la suite

Guo Songfen, un romancier taiwanais et une victime des îles Diaoyu

Guo SongfenLes îles Diaoyu (Sendaku) sont situées à 200 km au NE de Taiwan et à 400 km au SE d’Okinawa. Elles sont inhabitées et ont fait partie, avec Taiwan, des conquêtes territoriales du Japon après le traité de Simonoseki (1895) et la défaite de la Chine.

 

A la fin de la deuxième guerre mondiale, Chiang Kai-shek refuse d’occuper ces îles; les Etats Unis les retournent au Japon lors du traité d’Okinawa signé en 1970. … Lire la suite

Han Suyin: Malaisie, la difficile naissance d’une nation.

Han Suyin 2Han Suyin est décédée il y a trois ans à Lausanne. Elle fait partie des rares auteurs que je ne souhaite pas lire car son hagiographie des épisodes les plus critiquables de l’histoire récente de la Chine est assez difficilement supportable. Mais un ami m’a conseillé « Et la pluie pour ma soif », écrit en Malaisie et considéré comme un des meilleurs livres sur la guérilla anti-britannique qui endeuilla ce pays de 1948 à 1960. … Lire la suite

Feng Tang, « la sexualité est presque ma marque déposée ».

Feng Tang 5Feng Tang est en Chine un auteur très connu mais controversé à la suite de certaines publications qualifiées par la censure de pornographiques. Il ne s’agit pas d’un camouflage; rien de politique dans ses livres, aucune critique sociale directe. Le comportement de ses héros montre cependant une inadaptation et parfois un rejet des excès consuméristes.

 

– La littérature, « un passe-temps très sérieux » :

 

Feng Tang est un cocktail très surprenant: gynécologue, consultant, entrepreneur et … Lire la suite

Keris Mas, en Malaisie les compromis entre tradition et modernité.

Keris Mas 9Keris Mas (1922-1992) est un écrivain majeur de la littérature malaise. Militant dans les années 1950 contre le colonialisme britannique et en faveur des « arts pour le peuple », il s’efforcera de libérer la société des freins au progrès tout en justifiant dans ses quatre romans et ses soixante nouvelles le nécessaire compromis entre la tradition et la modernité.

 

Deux de ses romans ont été traduits en français par Brigitte Bresson: la Malaisie coloniale avec … Lire la suite

Pour Xinran, les générations d’enfants uniques sont un handicap en Chine.

Xinran9Depuis le 1er janvier, la politique de l’enfant unique a pris fin en Chine, une décision aux conséquences démographiques et économiques considérables.

Mais le livre de l’écrivaine chinoise Xinran, « L’Enfant unique » (éd. Philippe Picquier, janvier 2016), s’attache d’abord à l’impact de cette génération d’enfants sur les valeurs culturelles de la famille et sur la manière dont ils mènent leur vie. Lire la suite sur Rue89.

Lire la suite

Qiu Miaojin: l’amour entre femmes.

Qiu MiaojinQiu Miaojin est un auteur culte à Taiwan et pas uniquement dans les communautés homosexuelles. La traduction, l’an dernier de « Last words from Montmartre » dans une collection prestigieuse (1) va faire connaître cette talentueuse jeune femme qui s’est suicidée à Paris en 1995 à 26 ans.

–  Un statut culte à Taiwan :

L’impact de ce livre s’explique en partie par l’évolution politique de l’île. Un régime plus libéral, une loi martiale levée en … Lire la suite

Littérature chinoise, la faire connaitre par le web…

Bertrand MialaretWenchangOn ne cèdera pas à la manie saisonnière des bilans, qui, pour la littérature chinoise et sur un exercice, n’ont pas grand sens. On tentera simplement de se poser quelques questions après avoir suivi l’excellent MOOC « Ecrire pour le web », organisé par Rue89. Cependant, pour faire connaître la littérature, le web est une condition nécessaire mais non suffisante.

Lire et écrire sur le Web :

Un MOOC de quatre semaines, animé par une équipe … Lire la suite