Chi Zijian, « Le dernier quartier de lune » et la mort du peuple Evenki.

chi-zijian-5La romancière Chi Zijian dans un livre magnifique, « Le dernier quartier de lune» (1) nous fait découvrir le crépuscule des Evenki, nomades éleveurs de rennes sur « La rive droite de la rivière Argun », selon le titre original, mieux adapté.

 

  • 1- Les Evenki et la rivière Argun :

 

La rivière Argun sur 900 kilomètres, sert de frontière entre Chine et Russie et près de Mohe, la ville la plus au nord de la Chine, rejoint … Lire la suite

Qiu Miaojin: l’amour entre femmes.

Qiu MiaojinQiu Miaojin est un auteur culte à Taiwan et pas uniquement dans les communautés homosexuelles. La traduction, l’an dernier de « Last words from Montmartre » dans une collection prestigieuse (1) va faire connaître cette talentueuse jeune femme qui s’est suicidée à Paris en 1995 à 26 ans.

–  Un statut culte à Taiwan :

L’impact de ce livre s’explique en partie par l’évolution politique de l’île. Un régime plus libéral, une loi martiale levée en … Lire la suite

Yan Lianke: « Les Quatre Livres », le roman de la folie maoïste.

La rentrée nous fournit un ouvrage important d’un romancier chinois dont on a déjà beaucoup parlé : Yan Lianke.

On se souvient de « Servir le peuple », du « Rêve du village des Ding », de « Bons baisers de Lénine » publié en 2009, ou d’un texte superbe, « Les Jours, les mois, les années ».

Dans « Les Quatre Livres », il évoque leGrand Bond en avant, une réforme économique … Lire la suite

Anni Baobei: une fleur dans la pénombre.

Tel est le surnom donné à Anni Baobei par ses « fans » pour ses textes de désolation et d’isolement. Elle est un des auteurs les plus célèbres de la Chine actuelle tout particulièrement auprès des femmes et des moins de 35 ans. « The Road of Others », un recueil de trois nouvelles qui vient d’être publié (1) est la traduction de son premier livre « Au Revoir Vivian » (2001). Cette nouvelle, d’abord … Lire la suite

Lire des romans chinois en Occident …(suite)

L’Institut Ricci de Macau m’a demandé il y a quelques mois de préparer un article sur la littérature chinoise contemporaine et l’occident. Ce texte est paru en anglais et en chinois dans le numéro d’avril 2012 de la revue « Chinese Cross Currents ». Cette revue a, fort aimablement et depuis quelques jours, mis en ligne la totalité de l’article.

Lire la suite

Qiu Xiaolong: il n’y a pas que les romans policiers dans ma vie !

Qiu Xiaolong, que nous avons rencontré récemment, fait remarquer que l’on parle surtout de ses romans policiers. Une remarque sans acrimonie, car il est d’une urbanité parfaite, mais que je suis contraint de prendre aussi à mon compte; pour Qiu Xiaolong, l’essentiel, c’est la poésie !

La poésie, des Tang à T.S. Eliot et à… Qiu Xiaolong.

Ses recherches pour une thèse sur le grand poète anglo-américain T.S Eliot, le conduisent à St. Louis … Lire la suite