Wu Ming-yi, un magicien de la littérature.

Wu Ming-yiParmi les écrivains qui comptent à Taiwan, Wu Ming-yi occupe une position de premier plan. Né en 1971, après des études de littérature et des travaux importants sur les rivières, les populations côtières et les papillons, il est professeur de lettres à l’université Dong Hwa.

 

J’avais mentionné la parution de son deuxième roman, « L’homme aux yeux à facettes », qui avait fait quelque bruit dans le monde anglophone mais n’avait guère été défendu … Lire la suite

« Un chant céleste » de Yan Lianke, une fable superbe sur le destin.

yan-lianke-5Yan Lianke est un des écrivains chinois actuels les plus importants, à coup sûr Nobélisable. Huit de ses romans ont été traduits en français, mais peu de nouvelles ou de courts romans. C’est pourquoi, il faut se féliciter qu’une longue nouvelle, publiée en 1999, déjà traduite en anglais (1), soit maintenant disponible en français (2).

– Un roman de son pays natal :

Ce livre d’une centaine de pages a pour titre « Un chant célesteLire la suite

Xue Yiwei, un écrivain célèbre en Chine, quasiment inconnu à Montréal…

xue-yiwei-4La traduction récente en anglais de deux recueils de nouvelles , « War stories » et « Shenzheners » permet de découvrir Xue Yiwei, un écrivain célèbre en Chine mais qui vit depuis quinze ans, quasiment inconnu, à Montréal.

 

  • De Shenzhen à Montréal :

 

Il grandit à Changsha dans le Hunan où il travailla dans un organisme d’administration locale après des études d’ingénieur informatique à Pékin. Il publie en 1989, à 25 ans, … Lire la suite

Guo Songfen, un romancier taiwanais et une victime des îles Diaoyu

Guo SongfenLes îles Diaoyu (Sendaku) sont situées à 200 km au NE de Taiwan et à 400 km au SE d’Okinawa. Elles sont inhabitées et ont fait partie, avec Taiwan, des conquêtes territoriales du Japon après le traité de Simonoseki (1895) et la défaite de la Chine.

 

A la fin de la deuxième guerre mondiale, Chiang Kai-shek refuse d’occuper ces îles; les Etats Unis les retournent au Japon lors du traité d’Okinawa signé en 1970. … Lire la suite

Lisez « Paper Republic » (2)

Cao Wenxuan

Cao Wenxuan

Il y a deux mois, on a déjà parlé du programme « Read Paper Republic ». Tous les jeudi, le site de ces traducteurs anglophones vivant en Chine, en Grande Bretagne ou aux Etats Unis, publie la traduction d’une nouvelle ou d’un poème d’un écrivain chinois contemporain.

Cette initiative a pu faire connaître des écrivains peu traduits et créé de l’intérêt sur les réseaux sociaux pour la littérature chinoise. Ces dernières semaines, des … Lire la suite

Lisez « Paper Republic ».

Dave Haysom

Dave Haysom

« Paper Republic » , depuis 2007, est un forum de traducteurs anglophones vivant en Chine, en Grande Bretagne et aux Etats Unis, permettant d’échanger des nouvelles, des opinions sur la littérature chinoise et ses auteurs ainsi que sur les moyens de faciliter les contacts et les publications entre la Chine et le reste du monde.

Il s’agit de promouvoir la littérature chinoise à l’étranger en organisant des évènements littéraires, en publiant des … Lire la suite

Eileen Chang, écrivain culte chinoise indémodable.

Eileen Chang 4A Shanghai, en 1943, une jeune femme de 23 ans devient immensément célèbre en publiant dans un magazine populaire, une série de nouvelles élégantes, sophistiquées, tragiques, sentimentales…Une façon peut-être pour les lecteurs de l’époque de se dégager des bombardements, des milliers de victimes et de l’occupation japonaise.

C’est une star par sa beauté et son élégance naturelle. La qualité, la précision, la cruauté parfois de son écriture, font de ses nouvelles les plus beaux témoignages de … Lire la suite

Chi Zijian, mémoire chinoise des juifs de Mandchourie.

Chi-ZijianLa vie des juifs à Harbin, en Mandchourie, pendant la première moitié du XXe siècle est un épisode peu connu que fait revivre avec talent la romancière chinoise Chi Zijian dans « Bonsoir la rose ».

Trois recueils de ses nouvelles avaient déjà été traduits en français de 1997 à 2004. Il y a deux ans, sont publiés les récits « Toutes les nuits du monde » et il y a quelques jours le roman « Bonsoir la rose ».

Elle est peu … Lire la suite

Lu Xun superstar.

Lu Xun (3)On a évoqué en 2010 les deux recueils de nouvelles de Lu Xun, traduites et commentées par Sébastian Veg, « Cris » (1923) et « Errances » (1926), qui ont établi la renommée littéraire de l’écrivain. Les Editions Rue d’Ulm viennent de réunir ces deux recueils et de publier également « Mauvaises herbes » (1927) dans un ouvrage très agréable à lire avec un papier d’une qualité égale à celle de la typographie.

« Mauvaises Herbes », des poèmes en prose

Le … Lire la suite

Yu Hua, des nouvelles et un nouveau roman.

Yu Hua photoYu Hua est surtout connu pour ses romans, notamment « Vivre », traduit en français en 1994, et plus récemment « Brothers » (Actes Sud, 2008). Mais les nouvelles sont une part essentielle de son œuvre; un nombre suffisant a été traduit, ce qui permet d’en mesurer l’importance et l’évolution. C’est pourquoi, il faut saluer la publication récente de « Boy in the twilight », un recueil de treize nouvelles, écrites entre 1993 et 1998, traduites en anglais par Allan H. … Lire la suite

Hwang Chun-ming: en littérature, Taiwan n’est pas la Chine.

Hwang-Chun-mingHwang Chun-ming est l’un des écrivains taïwanais les plus connus. Né à Taïwan, attaché à l’île, à son petit peuple, à sa langue et à sa culture, il est l’un de ceux qui ont poussé à la recherche des racines.

Le recueil de nouvelles « J’aime Mary », qui vient d’être publié en traduction française, est un témoignage de son talent. Il est rare qu’après quelques mois, on se souvienne de l’ensemble des nouvelles d’un recueil ; pour … Lire la suite

Mu Xin, un lettré chinois perdu à New York.

Mu XinMu Xin, écrivain, peintre, poète a du attendre ses 80 ans et son retour à Wuzhen, sa ville natale, pour être reconnu après vingt cinq ans passés à Queens, Forest Hills..

Wuzhen (Zhejiang), une toute petite Venise:

Une petite ville entre Hangzhou et Suzhou, bâtie sur des canaux, fière d’être le lieu de naissance du grand écrivain Mao Dun (1896-1981), mais celui-ci doit maintenant partager cette gloire avec Mu Xin. Il est né en … Lire la suite

Chi Zijian, faire son deuil pendant « Toutes les nuits du monde »

Chi zijian 4En Chine, Chi Zijian est un auteur célèbre pour ses nouvelles. Elle est le seul écrivain à avoir obtenu trois fois le prix Lu Xun. Trois bons recueils de nouvelles ont déjà été traduits en français. On peut donc se féliciter de la publication il y a quelques jours par les Editions Philippe Picquier de « Toutes les nuits du monde », deux récits traduits par Stéphane Lévêque avec le concours d’Yvonne André.

L’impossibilité de faire son Lire la suite