Qiu Xiaolong: « Dragon bleu, tigre blanc », un polar politique chinois.

Qiu Xiaolong ParisOn a souvent parlé de Qiu Xiaolong, un bon écrivain et un personnage attachant. Son dernier roman « Dragon bleu, tigre blanc » est une vraie réussite. Une enquête un peu particulière de l’inspecteur Chen Cao, car inspirée par des événements politiques récents en Chine, notamment l’affaire Bo Xilai, un « prince rouge » qui vient d’être condamné à la prison à vie. Lire la suite sur Rue89.

Lire la suite

Hwang Chun-ming: en littérature, Taiwan n’est pas la Chine.

Hwang-Chun-mingHwang Chun-ming est l’un des écrivains taïwanais les plus connus. Né à Taïwan, attaché à l’île, à son petit peuple, à sa langue et à sa culture, il est l’un de ceux qui ont poussé à la recherche des racines.

Le recueil de nouvelles « J’aime Mary », qui vient d’être publié en traduction française, est un témoignage de son talent. Il est rare qu’après quelques mois, on se souvienne de l’ensemble des nouvelles d’un … Lire la suite

Murong Xuecun et le roman cynique d’un avocat corrompu.

Murong XuecunMurong Xuecun n’a pas encore quarante ans. Il est l’un des écrivains les plus brillants d’une génération qui commence à être traduite. Ces écrivains, tout comme Han Han ou Annie Baobei, sont nés de l’internet. Il y a trois ans, je regrettais le petit nombre de traductions; on peut donc se féliciter de la publication de « Danse dans la poussière rouge », traduit par Claude Payen qui est également le traducteur de « Oublier … Lire la suite

Rencontre avec le romancier chinois Liu Zhenyun: la famine et la solitude

sam_0480_convertedLiu Zhenyun est en Chine l’un des écrivains les plus connus, de nombreux prix pour ses romans, un succès considérable pour plusieurs films qui en sont tirés. Il était à Paris il y a quelques jours pour présenter deux de ses livres: « Se souvenir de 1942 », un essai sur la famine dans la province du Hénan et un roman: « En un mot comme en mille », un texte sur la parole et … Lire la suite

L’écrivain culte Wang Xiaobo: le sexe comme résistance à l’oppression

WANG_X~1Wang Xiaobo, mort en 1997, est un écrivain culte en Chine, tout spécialement auprès des étudiants. Des sites, des forums lui sont consacrés et l’anniversaire de son décès donne lieu à de nombreuses commémorations. C’est pourquoi la publication en France de son roman « Le monde Futur » est un événement important, d’autant plus que son oeuvre la plus connue, « L’age d’or », est quasiment introuvable. Lire la suite

PS: On m’a signalé la … Lire la suite

Au musée Cernuschi à Paris, expo impériale pour les bronzes chinois.

oiseau_detailLe Musée Cernuschi à Paris présente actuellement une remarquable exposition de bronzes de la Chine impériale, des empereurs Song (960-1279) à la dernière dynastie des Qing.

Paradoxalement, ces pièces sont moins bien connues que les bronzes antiques car considérées comme tardives et imitant les modèles anciens ; le Musée Cernuschi avec plus de mille pièces en possède l’une des plus grandes collections au monde.

Ces objets sont certes moins spectaculaires que les bronzes de la … Lire la suite

La mémoire du massacre de Nankin resurgit grâce au roman.

9782081273115Le massacre de Nankin et ses quelque 300 000 victimes est l’un des épisodes les plus tragiques de l’histoire du XXème siècle. On en parle peu en Europe alors que les atrocités commises par l’armée japonaise lors de la prise de l’ancienne capitale chinoise en décembre 1937 continuent d’empoisonner les relations entre la Chine et le Japon.

De nombreux films, mais peu de romans, si l’on excepte le livre de Ye Zhaoyan, ont été … Lire la suite

Au Tibet, les conflits sanglants entre Christ et Bouddha.

Un livre et une exposition sont centrés sur les conflits sanglants entre le Christ et Bouddha à la frontière du Yunnan chinois et du Tibet. Deux événements simultanés mais sans lien entre eux.

Il s’agit de la publication en avril d’un roman de Fan Wen, « Une Terre de lait et de miel », et une exposition en cours, « Missions du toit du monde », aux Missions étrangères à Paris. Fan Wen ne parle … Lire la suite

Qiu Xiaolong, le père de l’inspecteur Chen, fait des infidélités au polar.

On a souvent parlé de l’inspecteur Chen Cao, le héros des huit romans policiers de l’écrivain sino-américain Qiu Xiaolong.

De passage à Paris avant de participer à Lyon au festival international « Quai du Polar », il a bien voulu nous parler des« Nouvelles de la poussière rouge » (Liana Levi, 2013) dont le deuxième tome vient de paraître.

La Cité de la poussière rouge fait partie de l’ancienne concession française et est un … Lire la suite

Après la polémique sur le Nobel de Mo Yan, et si on lisait ses livres?

L’attribution du prix Nobel de littérature 2012 à l’écrivain chinois Mo Yan a entraîné un intense débat
médiatique, tant en Chine qu’à l’étranger. Retour sur une polémique qui ne s’éteint pas.
Certains ont vigoureusement regretté qu’un membre du Parti communiste, vice-président de l’Union des écrivains, soit récompensé ; d’autres que Mo Yan ne soit
pas un critique radical du PC chinois ou un soutien sans réserves des dissidents.Lire la suite sur Rue89.

Lire la suite

Mo Yan: des nouvelles d’un prix Nobel.

Quand on parle de Mo Yan, le prix Nobel de littérature 2012, c’est surtout de ses romans, de ses « longs » romans qui, parfois et à tort, font fuir certains lecteurs. Mais il a écrit plus de cent nouvelles et de nombreux « courts » romans.

Comme il le dit dans sa préface à « Shifu… », un recueil de nouvelles publié aux Etats Unis :

« la stature d’un écrivain n’est

Lire la suite

Yan Lianke: « Les Quatre Livres », le roman de la folie maoïste.

La rentrée nous fournit un ouvrage important d’un romancier chinois dont on a déjà beaucoup parlé : Yan Lianke.

On se souvient de « Servir le peuple », du « Rêve du village des Ding », de « Bons baisers de Lénine » publié en 2009, ou d’un texte superbe, « Les Jours, les mois, les années ».

Dans « Les Quatre Livres », il évoque leGrand Bond en avant, une réforme économique … Lire la suite