Yiyun Li: de la difficulté de vivre avec la mémoire de Tiananmen.

Yiyun Li à Paris photo B. Mialaret

Yiyun Li à Paris
photo B. Mialaret

Le talent de Yiyun Li est maintenant largement reconnu ; en quelques années, elle est devenue une auteure de premier plan. Son dernier roman, « Plus doux que la solitude » (éd. Belfond, septembre 2015), partagé entre la Chine et les Etats-Unis, nous montre les difficultés d’un groupe d’amis à vivre avec leur passé.

Nous avons pu la rencontrer lors de son passage à Paris où elle participe au Festival des … Lire la suite

Chronique absurde d’un village chinois devenu mégapole.

Yan Lianke PicquierDans son dernier livre, l’écrivain chinois Yan Lianke fait la chronique de Zhalie, un village de quelques foyers totalement transformé par un couple passionné de pouvoir. Fantastique et réaliste à la fois.

Yan Lianke est avec le prix Nobel de littérature Mo Yan, et Yu Hua, l’un des écrivains chinois actuels les plus importants.

Sept de ses livres ont déjà été traduits en français ; on se souvient de romans magnifiques comme « Bons baisers de Lire la suite

Lisez « Paper Republic ».

Dave Haysom

Dave Haysom

« Paper Republic » , depuis 2007, est un forum de traducteurs anglophones vivant en Chine, en Grande Bretagne et aux Etats Unis, permettant d’échanger des nouvelles, des opinions sur la littérature chinoise et ses auteurs ainsi que sur les moyens de faciliter les contacts et les publications entre la Chine et le reste du monde.

Il s’agit de promouvoir la littérature chinoise à l’étranger en organisant des évènements littéraires, en publiant des … Lire la suite

Ha Jin et la double vie d’un espion chinois aux Etats Unis.

Ha JinLe romancier sino-américain Ha Jin est à mon sens un écrivain majeur. On a déjà évoqué « La longue attente », « Les rebuts de la guerre », « La liberté de vivre »…Son dernier roman « A map of betrayal », non encore traduit en français, est d’une qualité comparable. Ha Jin nous conte la vie du plus important espion chinois aux Etats-Unis; il ne s’agit pas d’un roman d’espionnage mais plutôt de l’histoire d’un espion coincé entre … Lire la suite

A Yi écrit des romans sur des crimes, pas des romans policiers.

a-yiA Yi a moins de quarante ans, il a passé huit ans sous l’uniforme de la police mais il participe maintenant comme romancier à plusieurs festivals hors de Chine et son premier roman, « A perfect crime », traduit par Anne Holmwood vient d’être publié. Une traduction française sera disponible aux Editions Stock en septembre 2016.

Huit ans sous l’uniforme :

Né à Ruichang, un petit village du Jianxi, il aurait pu rentrer à l’université, mais son père, … Lire la suite

Eileen Chang, écrivain culte chinoise indémodable.

Eileen Chang 4A Shanghai, en 1943, une jeune femme de 23 ans devient immensément célèbre en publiant dans un magazine populaire, une série de nouvelles élégantes, sophistiquées, tragiques, sentimentales…Une façon peut-être pour les lecteurs de l’époque de se dégager des bombardements, des milliers de victimes et de l’occupation japonaise.

C’est une star par sa beauté et son élégance naturelle. La qualité, la précision, la cruauté parfois de son écriture, font de ses nouvelles les plus beaux témoignages de … Lire la suite

Chi Zijian, mémoire chinoise des juifs de Mandchourie.

Chi-ZijianLa vie des juifs à Harbin, en Mandchourie, pendant la première moitié du XXe siècle est un épisode peu connu que fait revivre avec talent la romancière chinoise Chi Zijian dans « Bonsoir la rose ».

Trois recueils de ses nouvelles avaient déjà été traduits en français de 1997 à 2004. Il y a deux ans, sont publiés les récits « Toutes les nuits du monde » et il y a quelques jours le roman « Bonsoir la rose ».

Elle est peu … Lire la suite

Zhang Yihe, fille de « droitier », dix ans de prison et toujours poursuivie.

zhang-yihe-Une nouvelle collection de littérature chinoise, Ming Books, publiée par une société commune entre Hachette et le groupe chinois Phoenix Publishing, nous permet de découvrir trois longues nouvelles : « Madame Liu », « Madame Yang », et « Madame Zou » ; des vies de détenues dont l’auteur Zhang Yihe a partagé l’existence durant ses dix ans d’internement dans une ferme de « rééducation par le travail » dans la province du Sichuan. Lire la suite sur Rue89.

Lire la suite

A Singapour, la nourriture peut tuer…dans les polars de Ovidia Yu.

Ovidia Yu (8)L’Asie est une terre à part entière pour les romans policiers. Chacun connaît l’inspecteur Chen et le Shanghai de Qiu Xiaolong, un grand romancier. On a évoqué récemment de bons romans policiers en Malaisie avec Barbara Ismael et Shamini Flint. Un bonheur complet avec maintenant deux romans de Ovidia Yu où l’on rencontre la cuisinière Aunty Lee à Singapour et surtout la cuisine Peranakan, l’une des meilleures du monde.

Les Chinois des Détroits :

Cette … Lire la suite

Lu Xun superstar.

Lu Xun (3)On a évoqué en 2010 les deux recueils de nouvelles de Lu Xun, traduites et commentées par Sébastian Veg, « Cris » (1923) et « Errances » (1926), qui ont établi la renommée littéraire de l’écrivain. Les Editions Rue d’Ulm viennent de réunir ces deux recueils et de publier également « Mauvaises herbes » (1927) dans un ouvrage très agréable à lire avec un papier d’une qualité égale à celle de la typographie.

« Mauvaises Herbes », des poèmes en prose

Le … Lire la suite

« Le dernier loup »: avant le film d’Annaud, il y a un livre controversé

Le totem du loup« Le Dernier Loup », le film de Jean-Jacques Annaud, vient de sortir en France comme en Chine après une savante campagne de promotion, à l’occasion du nouvel an chinois. L’année de la chèvre/du mouton ne pouvait mieux convenir à un film sur les loups.

Œuvre monumentale du réalisateur français, le film ne traduit que partiellement l’esprit du livre dont il s’inspire, « Le Totem du loup », de Jiang Rong, le plus grand best-seller en Chine depuis « Le … Lire la suite

Xu Zechen, à Pékin, petits trafics et sens moral.

Xu ZechenXu Zechen n’a pas encore quarante ans et est considéré comme un des écrivains les plus prometteurs de cette génération. L’un de ses romans « Running through Beijing » (1), vient d’être traduit en anglais et sera publié en français en 2016. Un livre plutôt plaisant qui se lit facilement et où l’on rencontre dans les quartiers nord de Pékin divers petits trafiquants, des marginaux plutôt ..heureux !

1 – Dunhuang, avec un tel nom, on Lire la suite