Chi Zijian, mémoire chinoise des juifs de Mandchourie.

Chi-ZijianLa vie des juifs à Harbin, en Mandchourie, pendant la première moitié du XXe siècle est un épisode peu connu que fait revivre avec talent la romancière chinoise Chi Zijian dans « Bonsoir la rose ».

Trois recueils de ses nouvelles avaient déjà été traduits en français de 1997 à 2004. Il y a deux ans, sont publiés les récits « Toutes les nuits du monde » et il y a quelques jours le roman « Bonsoir la rose ».

Elle est peu … Lire la suite

Zhang Yihe, fille de « droitier », dix ans de prison et toujours poursuivie.

zhang-yihe-Une nouvelle collection de littérature chinoise, Ming Books, publiée par une société commune entre Hachette et le groupe chinois Phoenix Publishing, nous permet de découvrir trois longues nouvelles : « Madame Liu », « Madame Yang », et « Madame Zou » ; des vies de détenues dont l’auteur Zhang Yihe a partagé l’existence durant ses dix ans d’internement dans une ferme de « rééducation par le travail » dans la province du Sichuan. Lire la suite sur Rue89.

Lire la suite

A Singapour, la nourriture peut tuer…dans les polars de Ovidia Yu.

Ovidia Yu (8)L’Asie est une terre à part entière pour les romans policiers. Chacun connaît l’inspecteur Chen et le Shanghai de Qiu Xiaolong, un grand romancier. On a évoqué récemment de bons romans policiers en Malaisie avec Barbara Ismael et Shamini Flint. Un bonheur complet avec maintenant deux romans de Ovidia Yu où l’on rencontre la cuisinière Aunty Lee à Singapour et surtout la cuisine Peranakan, l’une des meilleures du monde.

Les Chinois des Détroits :

Cette … Lire la suite

Lu Xun superstar.

Lu Xun (3)On a évoqué en 2010 les deux recueils de nouvelles de Lu Xun, traduites et commentées par Sébastian Veg, « Cris » (1923) et « Errances » (1926), qui ont établi la renommée littéraire de l’écrivain. Les Editions Rue d’Ulm viennent de réunir ces deux recueils et de publier également « Mauvaises herbes » (1927) dans un ouvrage très agréable à lire avec un papier d’une qualité égale à celle de la typographie.

« Mauvaises Herbes », des poèmes en prose

Le … Lire la suite

« Le dernier loup »: avant le film d’Annaud, il y a un livre controversé

Le totem du loup« Le Dernier Loup », le film de Jean-Jacques Annaud, vient de sortir en France comme en Chine après une savante campagne de promotion, à l’occasion du nouvel an chinois. L’année de la chèvre/du mouton ne pouvait mieux convenir à un film sur les loups.

Œuvre monumentale du réalisateur français, le film ne traduit que partiellement l’esprit du livre dont il s’inspire, « Le Totem du loup », de Jiang Rong, le plus grand best-seller en Chine depuis « Le … Lire la suite

Xu Zechen, à Pékin, petits trafics et sens moral.

Xu ZechenXu Zechen n’a pas encore quarante ans et est considéré comme un des écrivains les plus prometteurs de cette génération. L’un de ses romans « Running through Beijing » (1), vient d’être traduit en anglais et sera publié en français en 2016. Un livre plutôt plaisant qui se lit facilement et où l’on rencontre dans les quartiers nord de Pékin divers petits trafiquants, des marginaux plutôt ..heureux !

1 – Dunhuang, avec un tel nom, on Lire la suite

Zhu Tianwen, le fossé infranchissable entre la littérature et le cinéma.

Chu T'ien-wen (3)Zhu Tianwen est un des écrivains taiwanais les plus connus, elle vient de se voir décerner le prix Newman, attribué tous les deux ans par l’université d’Oklahoma. Elle est la première lauréate et était en bonne compagnie avec des finalistes tels que Yu Hua, Yan Lianke, Ge Fei. Elle succède à Mo Yan et Han Shaogong qui se sont vu attribuer le prix en 2009 et 2011 ainsi qu’au poète taiwanais Yang Mu.

Un prix … Lire la suite

Zhu Tianxin, la nostalgie de Taipei et des villages de garnison.

Zhu TianxinUn colloque au mois d’octobre à l’INALCO sur les villages de garnison taiwanais, m’a conduit à lire/relire les textes de Zhu Tianxin et de sa sœur aînée Zhu Tianwen. Isabelle Rabut et Angel Pino, professeurs l’une à l’INALCO, l’autre à l’université de Bordeaux, dirigent chez Actes Sud la collection Lettres Taiwanaises et jouent un rôle essentiel pour faire connaître cette littérature. Ces deux journées, où étaient présentés également deux films, pouvaient être complétées par la … Lire la suite

Un séminaire à Paris le 15 Décembre sur Mao et la mémoire populaire.

Mao ZedongLa volonté du Parti Communiste d’imposer sa vision de l’histoire a contribué à une forme d’amnésie et à des restrictions multiples sur l’évocation de la période maoïste mais a suscité également de nombreuses réactions: les acteurs de cette période prenaient de l’âge et désiraient témoigner ce que la libéralisation économique et surtout le développement d’internet pouvaient permettre.

Journaux, photographies, documentaires, autobiographies personnelles et familiales, une masse importante d’informations était publiée. Des ouvrages essentiels paraissent mais … Lire la suite

Au musée Guimet, la Chine des Han, les fondations d’une civilisation.

affiche Han GuimetOn a peu parlé des expositions sur la Chine du musée Guimet à Paris dont certaines étaient un peu décevantes, mais c’est sans réserves que l’on peut conseiller « Splendeur des Han », qui marque le cinquantième anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France.

27 musées chinois ont prêté plus de 200 objets d’importance et un travail remarquable de présentation a été réalisé notamment par le commissaire de l’exposition, Eric Lefèvre.

Disposition … Lire la suite

« De l’écrit à l’écran », cycle de films à l’Institut Confucius de Paris Diderot (cinquième année).

Qju juOn a plusieurs fois mentionné ce cycle remarquable qui se tient à l’Institut Confucius de l’université Paris Diderot. Celle-ci est bien reliée au centre de Paris par de nombreuses lignes de bus et par la ligne 14 (Météor). Point d’excuse pour ne pas retrouver des amphis même si parfois le matériel de projection se fait un peu prier !

Environ soixante films ont été présentés ces dernières années et il faut remercier Marie Claire Quiquemelle et … Lire la suite

Avec l’écrivain Yu Hua: morts sans sépulture, version chinoise

Yu Hua sam_0547L’écrivain chinois Yu Hua, très connu à l’étranger avec des succès internationaux comme « Vivre » ou « Brothers », est de retour à Paris pour le lancement de son dernier roman « Le Septième Jour ».

Sept ans se sont écoulés depuis la publication en Chine de « Brothers », une période pendant laquelle Yu Hua a surtout écrit des articles et des essais et notamment un recueil remarquable dont on a parlé en … Lire la suite

Mo Yan ou les tribulations d’un prix Nobel en Provence

MoYanIl y a quelques jours, Mo Yan, le romancier chinois, prix Nobel de littérature 2012, était à Aix en Provence et ce pour la quatrième fois. Pourquoi une telle fidélité ? Mo Yan n’a pas oublié le soutien que lui ont apporté pendant des années un groupe d’universitaires, de traducteurs, d’éditeurs, dont beaucoup résident en Provence.

Cinq ans qu’il n’était pas venu en France, le pays qui a traduit et édité le plus grand nombre de … Lire la suite