Le Nobel de litterature Gao Xingjian, de la plume à la brosse.

Gao Xingjian, prix Nobel de littérature en 2000, vient de fêter ses 70 ans. A cette occasion, l’Université de Londres a organisé en janvier un ensemble de témoignages et de présentations de son œuvre littéraire, cinématographique et théâtrale.

L’auteur de « La Montagne de l’Ame » (Ed. de l’Aube, 1995) et du « Livre d’un Homme Seul » (Ed. de l’Aube, 2000) a accepté de répondre à nos questions centrées sur ses films et sa peinture.

A Londres, des … Lire la suite

Le monde chinois, nouvel Eldorado du roman policier

Deux auteurs de romans policiers chinois vous ont été présentés ici, He Jiahong, professeur à Pékin et Qiu Xiaolong qui enseigne aux Etats Unis. Le grand talent de ces romanciers ne doit pas nous faire oublier les écrivains occidentaux qui, nombreux, font de la Chine actuelle et du monde chinois le champ d’action de leurs romans.

On ne vous parlera pas de la Chine de la dynastie des Tang et du juge Ti du Lire la suite

Deux prix littéraires prestigieux pour des auteurs chinois

Le prix Neustadt, le prix littéraire le plus prestigieux après le Nobel, vient d’être attribué pour la première fois à un écrivain chinois, le poète Duo Duo pour l’ensemble de son œuvre. Quant à Su Tong, que nous avons présenté il y a six mois, il est le lauréat du prix littéraire Man Asie pour son dernier roman « Un Bateau pour une Rédemption »

Lire l’article sur Rue89

Lire la suite

Yan Lianke met le « tourisme rouge » à la sauce chinoise

Parfois interdit, parfois primé, le romancier chinois Yan Lianke ne laisse pas indifférent dans son propre pays. Il récidive avec son dernier ouvrage « Bons Baisers de Lénine », son préféré, dans lequel il joue avec les symboles du communisme et de la société de consommation, en bref avec les contradictions de la Chine actuelle. Il vient de le présenter à Paris où nous avons pu le rencontrer.

Lire l’article sur Rue89

Lire la suite

Un événement, la traduction du premier roman de Lao She

Lao She, « suicidé » par les Gardes Rouges pendant la Révolution Culturelle en 1966, est probablement le plus grand écrivain chinois du siècle et un personnage de grande qualité humaine. L’essentiel de son œuvre était disponible en Français, et en particulier sa célèbre fresque pékinoise « Quatre générations sous un même toît », mais pas « La Philosophie de Lao Zhang », un premier roman plein d’humour qui vient d’être traduit. Retour sur un écrivain majeur du XX° siècle chinois.… Lire la suite

L’écrivain Mo Yan revisite l’histoire de la Chine populaire en se réincarnant

Chaque roman de l’écrivain chinois Mo Yan constitue un événement : « La Dure Loi du karma » ne fait pas exception, qui, au travers de réincarnations animales en cascade, entraîne le lecteur captif à travers l’histoire de la Chine des soixante dernières années. Lors de sa visite à Paris, en juin, Rue89 avait rencontré Mo Yan, qui nous avait présenté son dernier ouvrage.

Lire l’article sur Rue89

Lire la suite

Chine : 16 ans après, la censure autorise un roman jugé porno

Jia Pingwa est un des écrivains préférés du public chinois. Il a reçu, il y a quelques mois, le prix littéraire le plus prestigieux, le prix Mao Dun. Mais ce qui crée l’événement en plein mois d’août, c’est la publication d’un de ses romans, « La Capitale déchue », interdit pour pornographie en 1993. Le roman avait, en son temps, obtenu le prix Fémina étranger en France.

Lire l’article sur Rue89

Lire la suite

Des lectures chinoises pour l’été : le choix de Rue89

Chez certains, les romans chinois ont mauvaise presse. Ils seraient trop longs, trop complexes du fait d’un grand nombre de personnages et supposeraient une connaissance approfondie de la civilisation chinoise. De plus comment choisir entre des auteurs dont on ne sait rien et entre des livres qui sont parfois difficiles à trouver.

Ces remarques m’ont conduit à proposer une liste sur des bases assez strictes : tous les livres doivent être édités en format de poche, … Lire la suite

L’écrivain Mo Yan, de la dictature du Parti à celle du marché

L’écrivain chinois Mo Yan passe une semaine en France pour parler de ses livres et de son nouveau roman qui sortira fin Août. Rencontre avec Rue89 -venu en force, avec Bertrand Mialaret, chroniqueur sur la littérature chinoise, et Pierre Haski qui l’avait rencontré à Pékin. Un échange rendu possible par la traductrice de nombreux livres de Mo Yan, Chantal Chen Andro.

    Lire l’article sur Rue89

Lire la suite