Wuhe nous présente « Les Survivants » d’un drame de la colonisation.

Quand un livre vous est recommandé par des lecteurs de Rue89, la traductrice française, Emmanuelle Péchenart, les éditeurs d’Actes Sud, Isabelle Rabut et Angel Pino, le traducteur américain, Michael Berry et qu’en plus, un film à succès « Seediq Bale » en a été tiré, on s’inquiète, on craint d’être déçu; a tort, « Les Survivants » est un livre magnifique…

1- Quelques repères :

Les aborigènes de Taiwan, les premiers occupants de l’île, représentent … Lire la suite

L’internet est-il l’avenir de la littérature?

La Chine est maintenant le N°1 mondial tant pour le nombre d’internautes que pour l’utilisation de téléphones portables. Un tel environnement a permis un développement extrêmement rapide de la littérature sur internet. La création littéraire, le rôle des maisons d’édition, les rapports entre la littérature et les autres médias, tout cela en est bouleversé…

1- La Chine brûle les étapes :

La Chine, avec ses 460 millions d’internautes, a dépassé les Etats Unis; ils sont … Lire la suite

Anne Sastourné: du texte au livre…

Anne Sastourné est éditrice aux Éditions du Seuil, chargée du secteur Extrême Orient, elle a bien voulu répondre à nos questions.

 

Peut-on parler d’une ligne éditoriale ?

Au Seuil, ce qui compte, c’est une qualité littéraire et un certain niveau intellectuel; c’est une ligne d’ouverture.

Ce secteur Extrême Orient a été construit par mon prédécesseur, Vincent Bardet, et j’ai pris le relais il y a une dizaine d’années. J’ai trois casquettes: je suis secrétaire … Lire la suite

Le cycle cinéma et littérature chinois de l’Institut Confucius de Paris.

Ce cycle « De l’écrit à l’écran », que l’on a déjà signalé l’an dernier, va proposer, à partir du jeudi 17 novembre 2011, un nouveau programme à l’Institut Confucius de l’Université Paris Diderot, à la Halle aux Farines, sur le campus de Paris Rive Gauche.

Les quatre séances gratuites de l’année 2011, auront lieu le jeudi à 17 heures 30 dans la salle 9 E. En 2012, douze films seront projetés; l’horaire est à … Lire la suite

Mo Yan, des nouvelles: « La belle à dos d’âne… »

Ces derniers mois, Mo Yan a fait à lui seul l’actualité: la publication en français de « Grenouilles » (1) suivie quelques jours plus tard de l’attribution à ce roman du prix Mao Dun (partagé avec quatre autres écrivains), mais un prix de 50 000 euros pour chacun.

Tout récemment a été publié un recueil de nouvelles au titre évocateur : « La belle à dos d’âne dans l’avenue de Chang’an » (2) et à … Lire la suite

Yang Jiang a 100 ans.

Yang Jiang est née le 17 juillet 1911 à Pékin. Pas de cérémonies, elle fuit depuis longtemps la publicité mais reste alerte et très aimée par ses lecteurs. Née quelques mois avant la Révolution de 1911, elle a traversé toute l’histoire moderne de la Chine et cette (arrière…) grand-mère de la littérature est aussi admirée pour le couple très moderne qu’elle a formé pendant 63 ans avec l’un des plus remarquables lettrés chinois: Qian Lire la suite

Su Tong: consécration internationale et nouveaux livres.

Su Tong fait partie des écrivains pré-sélectionnés pour le prix prestigieux « Man Booker International ». Un petit livre qui vient de sortir « A Bicyclette »(1) est une belle illustration d’un talent que l’on pourra aussi apprécier lors de la publication dans quelques mois d’un roman remarquable (2) déjà traduit en anglais et primé en Asie.

Un rêve, le prix « Booker International » :

Ce prix, doté par le groupe Man, est attribué … Lire la suite

Ha Jin et les migrants chinois, un grand écrivain, l’un d’entre eux…

On parle peu de l’écrivain sino-américain Ha Jin, à mon sens un écrivain majeur; son livre « Les rebuts de la guerre » est l’un des romans les plus remarquables que j’ai lus ces dernières années. Une bonne nouvelle, son dernier roman, « A Free Life », son premier texte sur les migrants chinois aux Etats Unis, sera traduit de l’anglais par les Editions du Seuil à la prochaine rentrée, on en reparlera.

« A Lire la suite

Yiyun Li : deux superbes recueils de nouvelles

Le premier recueil de nouvelles de Yiyun Li vient d’être traduit en français (1). On en a déjà parlé en août 2008 lors de la sortie en France du film de Wayne Wang « Un millier d’années de bonnes prières », inspiré de la nouvelle titre du recueil. Séduit par le talent d’une auteure totalement inconnue en France, je l’avais même contactée pour une interview téléphonique.

Couvert de prix aux Etats Unis, ce recueil est … Lire la suite