« Les années fastes » de la Chine en 2013, un roman de Chan Koonchung.

Un excellent roman de science fiction politique et sociale a été traduit en anglais cet été avec une intéressante préface de Julia Lovell sous le titre « The Fat Years » (1). La traduction française (« Les années fastes ») sera publiée chez Grasset au début de l’an prochain. L’auteur Chan Koonchung était l’invité d’une rencontre organisée à Paris…

Details

Le cycle cinéma et littérature chinois de l’Institut Confucius de Paris.

Ce cycle « De l’écrit à l’écran », que l’on a déjà signalé l’an dernier, va proposer, à partir du jeudi 17 novembre 2011, un nouveau programme à l’Institut Confucius de l’Université Paris Diderot, à la Halle aux Farines, sur le campus de Paris Rive Gauche. Les quatre séances gratuites de l’année 2011, auront lieu le jeudi…

Details

Ha Jin, comment un grand écrivain chinois est devenu américain.

Immigré ou exilé, comment s’insère-t-on dans un nouveau pays, comment y survit-on, comment vit-on avec une nouvelle langue, un nouvel environnement, des valeurs, des références qui vous sont étrangères ? « La Liberté de vivre », le roman, largement autobiographique, du grand écrivain chinois Ha Jin, devenu citoyen américain, aborde ces différents thèmes avec intelligence…

Details