Mo Yan ou les tribulations d’un prix Nobel en Provence

Il y a quelques jours, Mo Yan, le romancier chinois, prix Nobel de littérature 2012, était à Aix en Provence et ce pour la quatrième fois. Pourquoi une telle fidélité ? Mo Yan n’a pas oublié le soutien que lui ont apporté pendant des années un groupe d’universitaires, de traducteurs, d’éditeurs, dont beaucoup résident en Provence.…

Details

Mai Jia avec « Decoded », un roman d’espionnage, une réflexion sur le génie et la folie.

La promotion médiatique sans précédent de ce roman m’a intrigué. Je lis peu les romans d’espionnage mais le fait qu’on traduise un ouvrage chinois m’a interpellé. Il manquait cependant l’environnement politique du précédent lancement à grande échelle, celui du « Totem du loup » en 2007. De plus, un auteur de romans d’espionnage qui obtient le prix…

Details

Yiyun Li, « Kinder than solitude » ou un passé difficile à vivre.

Le talent de Yiyun Li est maintenant largement reconnu; il est cependant rare d’assister à une telle progression dans la qualité en quelques années. Son quatrième ouvrage « Kinder than solitude » conduit à beaucoup d’interrogations; il faut lire et surtout relire ce deuxième roman qui vient d’être publié dans le monde anglophone (1)  Nous avons suivi…

Details

Wu Ming-yi, un roman écolo sur la pollution et le « septième continent ».

On parle depuis longtemps de continents de déchets de plastique flottant sur les océans. Ces détritus sont concentrés dans des zones où convergent différents courants marins. Depuis 1997, plusieurs expéditions scientifiques ont repéré une zone de plusieurs millions de km2 dans l’océan Pacifique à 1000 km au nord de Hawaii (1); les poubelles de notre…

Details