« I love dollars » : la chronique des années bling bling chinoises

Attention, provocation et talent… un recueil de courts romans, « I Love Dollars » de Zhu Wen, un écrivain chinois peu connu mais qui a eu l’honneur d’être édité par l’Université de Columbia, vient d’être traduit en Français. D’autres publications sont envisagées, même si, désormais, l’auteur se consacre surtout au cinéma

Lire l’article sur Rue89

Un événement, la traduction du premier roman de Lao She

Lao She, « suicidé » par les Gardes Rouges pendant la Révolution Culturelle en 1966, est probablement le plus grand écrivain chinois du siècle et un personnage de grande qualité humaine. L’essentiel de son œuvre était disponible en Français, et en particulier sa célèbre fresque pékinoise « Quatre générations sous un même toît », mais pas « La Philosophie de…

Details

L’écrivain Mo Yan revisite l’histoire de la Chine populaire en se réincarnant

Chaque roman de l’écrivain chinois Mo Yan constitue un événement : « La Dure Loi du karma » ne fait pas exception, qui, au travers de réincarnations animales en cascade, entraîne le lecteur captif à travers l’histoire de la Chine des soixante dernières années. Lors de sa visite à Paris, en juin, Rue89 avait rencontré Mo Yan, qui…

Details